Biomercatu - corse matin
Hier matin se tenait la première édition du "biomercatu" de la place Vincetti et on peut dire qu'elle était réussie. De nombreux exposants labellisés "agriculture biologique" étaient présents et leur clientèle n'a pas manqué le rendez vous. Un succès commercial qui confirme l'engouement pour l'alimentation BIO. A tel point que l'un des exposants m'a confié que si les ventes se poursuivaient à ce rythme, il ne lui resterait rien à vendre pour le marché du lendemain !

Félicitons donc l'association girasole, son président Jean Luc Orsoni et l'ensemble des bénévoles, pour cette initiative en souhaitant qu'elle se pérennise et s'amplifie.

Après les animations municipales, la brocante, voici donc qu'une nouvelle manifestation se déploie sur l'esplanade végétale qui coiffe le parking. Il aura fallu du temps mais je constate avec satisfaction que des initiatives publiques ou citoyennes commencent à "coloniser" peu à peu cet espace.


Cela me renvoie quelques années en arrière lorsque nous avons eu à choisir entre 3 partis architecturaux : une galerie marchande (à l'endroit de la pelouse actuelle), une place entièrement minérale dans le style de la place du diamant à Ajaccio et l'esplanade mi minérale, mi végétale qui a finalement été réalisée. Les avis étaient partagés et j'ai fait partie de ceux qui ont pensé qu'il valait mieux un espace ouvert, libre de toute affectation, avec l'idée qu'il fallait faire confiance aux habitants pour lui trouver le ou les meilleurs usages.

Je ne regrette pas ce choix même si cela a posé parfois des questions légitimes. D'une manière générale lorsque j'ai le choix,  je préfère opter pour des équipements publics ouverts et évolutifs, surtout lorsqu'ils sont appelés à vivre sur plusieurs générations. D'ailleurs nombre de créations humaines qui résistent aux modes ont connu une variété d'usages différents au cours des âges.

lire l'article de corse matin