Après la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien, la CAPA, et plusieurs autres collectivités, c’était ce matin au tour de la Communauté d’Agglomération de Bastia, la CAB, de délibérer, également à l’unanimité, en faveur du regroupement de la très grande majorité de l’île pour traiter les déchets ménagers.

Au terme de toutes ces étapes c’est un nouvel outil, un SYVADEC transformé, qui verra le jour, rassemblant 87% de la population insulaire.

Une véritable deuxième naissance en fait !

Avec un tel outil nous gagnerons en cohérence et en efficacité pour accomplir notre mission au service de la Corse. Nous gagnerons également en crédibilité auprès de nos partenaires, qu’il s’agisse des entreprises privées ou des institutions, notamment les éco-organismes, devant lesquels il vaut mieux afficher un interlocuteur unique.

Je ne peux que me féliciter de cette avancée très importante pour la Corse. C’est la première fois que sur un dossier aussi sensible, une très grande majorité d’élus insulaires choisissent de s’unir et de travailler ensemble par delà les clivages et les clochers.

L’idée de se rassembler aussi largement est une première et c’est aussi un signal fort envoyé à la population et à nos partenaires.

En 4 années à peine nous aurons fermé toutes les décharges municipales non conformes et mis en place les réseaux de recyclage des déchets avec des résultats probants : 180 emplois créés et 35000 tonne de déchets en moins dans les décharges.

Ces résultats sont satisfaisants mais il reste beaucoup à faire. Et nul doute qu’ainsi rassemblés nous y parviendrons encore mieux.