Le grand retour des arbres sur le boulevard Paoli

Ce début d’année est marqué par un événement qui, j’en suis certain, sera apprécié par tous les Bastiais : le retour des arbres sur le boulevard Paoli ! A  « traversa » en était privée depuis 45 ans par la décision malencontreuse de la municipalité conduite par Jacques Faggianelli qui avait rasé les végétaux pour les besoins de sa « modernisation ». Cela avait « traumatisé » nos concitoyens et, dit-on, contribué à son échec à la consultation électorale qui a suivi.

La décision de reverdir le centre ville remonte à une dizaine d’années et s’est matérialisée dans bien des placettes et des rues et en particulier la rue Campinchi. Sur le boulevard Paoli c’est la concrétisation d’une démarche qui vient de loin et qui va se traduire, en tout cas dans un premier temps, par le verdissement de tous ses croisements avec les rues adjacentes. A chaque carrefour, l’élargissement des trottoirs va permettre de dégager l’espace protégé nécessaire aux plantations. En tout, une soixantaine d’arbres vont être plantés selon cette méthode. Cela sera suffisant, dans une première étape, pour donner le sentiment d’un boulevard totalement vert au promeneur ou à l’automobiliste.

Pour aller plus loin il faudra résoudre bien d’autres problèmes : techniques, car le sous sol est farci de canalisations que l’on ne peut déplacer, et politiques aussi car cela suppose de supprimer de nouvelles places de stationnement.

Mais l’on sait tous que c’est le sens de notre histoire. En tout cas c’est la volonté de la municipalité et de votre serviteur. A moyen terme les voitures devront se faire plus discrètes et céder de la place pour des trottoirs plus larges, des fontaines, des bancs et … des arbres.

Et c’est bien dans cet esprit que ce premier carrefour a été réaménagé. Pour donner toute sa place au piéton en créant une ambiance de placette publique : dallage de qualité, éclairage au sol, arbres et, demain, des bancs et une fontaine. Quelques places de stationnement ont été supprimées mais en compensation 3 arrêts minute ont été créés.

L’essence qui a été retenue est le grevillea robusta ou chène soyeux d’australie. En effet, les contraintes techniques du sous sol et la proximité des façades ne permettent pas de planter les arbres traditionnels de Bastia que sont les micocouliers ou les platanes. Plus modeste bien qu’élancé, le grevillea est un bel arbre qui se développe rapidement tout en étant facile à maîtriser.

Vous pouvez vous faire une idée plus précise de leur aspect en observant les trois exemplaires que nous avons plantés en 2009 sur la placette fontaine neuve.

Pour terminer cette note je rappellerai que ces aménagements contribuent aussi à rendre nos rues plus accessibles aux personnes à mobilité réduite : handicapés, personnes âgées ou poussettes à bébés. C’est un objectif très important car notre ville doit être belle mais elle doit aussi être accueillante !